Musée des automates à musique

La présente édition est conçue pour les navigateurs sans soutien CSS suffisant et s'adresse en priorité aux malvoyants. Tous les contenus peuvent également être visualisés à l'aide de navigateurs plus anciens. Pour une meilleure visualisation graphique, il est toutefois recommandé d'utiliser un navigateur plus moderne comme Mozilla 1,4 ou Internet Explorer 6.

Début sélection langue

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Portrait

Friedrich Dürrenmatt sur une scène de théâtre, vers 1966. Photo: Erich Natter
Friedrich Dürrenmatt sur une scène de théâtre, vers 1966. Photo: Erich Natter

Friedrich Dürrenmatt naît le 5 janvier 1921 à Konolfingen dans l'Emmental (Berne) d'un père pasteur. Il passe toute sa jeunesse à Berne où il étudie  la littérature allemande et la philosophie. En 1946, il interrompt ses études, épouse l'actrice Lotti Geissler et décide de se consacrer  à l'écriture. Ses trois enfants viennent au monde à Bâle et à Gléresse, au bord du lac de Bienne ; c'est également là qu'il obtient ses premiers succès en tant qu'auteur dramatique. En 1952, il s'installe à Neuchâtel, dans sa maison du Pertuis-du-Sault, où il restera jusqu'à la fin de sa vie. C'est ici, dans le calme, que Dürrenmatt réalisera son œuvre monumentale. Cette vie retirée ne l'empêche pas d'entreprendre de nombreux voyages, en Suisse et à l'étranger, le plus souvent en relation avec les mises en scène de ses pièces de théâtre. Après la mort de sa première femme, Dürrenmatt épouse en 1984 l'actrice et réalisatrice de films Charlotte Kerr. Il meurt d'une crise cardiaque le 14 décembre 1990, quelques jours avant son 70e anniversaire.


Fin secteur de contenu



Département fédéral de l'intérieur DFI - Bibliothèque nationale suisse BN
http://www.bundesmuseen.ch/cdn/00126/00163/00170/index.html?lang=fr