Musée des automates à musique

La présente édition est conçue pour les navigateurs sans soutien CSS suffisant et s'adresse en priorité aux malvoyants. Tous les contenus peuvent également être visualisés à l'aide de navigateurs plus anciens. Pour une meilleure visualisation graphique, il est toutefois recommandé d'utiliser un navigateur plus moderne comme Mozilla 1,4 ou Internet Explorer 6.

Début sélection langue

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



"Bodyscape" Composition électroacoustique pour paysages sonores, violoncelle et corps

Vendredi 22 janvier 2016, 20h00

La composition inclut des paysages sonores enregistrés en Afrique du Sud et s’inspire librement du texte « L’Epidémie virale en Afrique du Sud » de Friedrich Dürrenmatt


Composition : Luca Forcucci (CH/I)

Violoncelle : Ulrike Brand (D)

Danse : Crystal Sepúlveda


Performance créée spécifiquement pour le lieu dans laquelle elle est présentée, Bodyscape est une composition électroacoustique qui prend la forme d’un work in progress. Le projet, initié en juillet 2015 à San Francisco, explore principalement le corps en tant que source sonore. L’information est collectée par des capteurs biologiques et des micros qui enregistrent et amplifient les mouvements générés par le corps. A l’intérieur de cet écosystème, une danseuse produit des sons et des données physiologiques, souvent inaudibles. Ceux-ci sont amplifiés, traités et renvoyés dans l’espace de la performance, où le corps de la danseuse interagit à nouveau avec eux, provoquant un « biofeedback ». La composition inclut également des paysages sonores enregistrés récemment en Afrique du Sud. Une violoncelliste inscrit l’instrument dans un dialogue entre les paysages sonores et le corps. Le texte de Friedrich Dürrenmatt intitulé L’Epidémie virale en Afrique du Sud, parabole politique sur l’Apartheid, sert également de matériau à la composition.


Luca Forcucci, compositeur et artiste italo-suisse originaire de la Chaux-de-Fonds et basé à Berlin, s’intéresse principalement aux propriétés et aux relations dynamiques du son et de l’espace. Son travail, qui se déploie au travers de compositions, d’installations sonores et de performances, est présenté dans le monde entier et sur des labels tels que Subrosa ou Universal.

Ulrike Brand a étudié le violoncelle à la Haute Ecole de Musique de Cologne et s’est par la suite spécialisée dans la musique contemporaine. Elle se produit régulièrement dans des festivals internationaux et porte un intérêt particulier aux projets pluridisciplinaires associant l’art, la danse, le théâtre, l’art vidéo et l’improvisation. Elle vit entre Pérouse et Berlin.

Crystal Sepúlveda est une chorégraphe interdisciplinaire qui travaille notamment dans les domaines de la performance artistique et de l’improvisation. Ses chorégraphies questionnent la fonction, la présence et les possibilités du corps lors de performances live. Originaire de Porto Rico, elle vit en Californie et présente son travail partout dans le monde, notamment aux Etats-Unis et en Amérique du Sud.



Entrée : 20.- / 15.-
Réservations : CDN, 058 466 70 60 ou cd(at)nb.admin.ch

Retour à 2016

Fin secteur de contenu



Département fédéral de l'intérieur DFI - Bibliothèque nationale suisse BN
http://www.bundesmuseen.ch/cdn/00123/00138/01715/01737/index.html?lang=fr