Musée des automates à musique

La présente édition est conçue pour les navigateurs sans soutien CSS suffisant et s'adresse en priorité aux malvoyants. Tous les contenus peuvent également être visualisés à l'aide de navigateurs plus anciens. Pour une meilleure visualisation graphique, il est toutefois recommandé d'utiliser un navigateur plus moderne comme Mozilla 1,4 ou Internet Explorer 6.

Début sélection langue

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Installation de Ruben Pensa au CDN dans le cadre de l'exposition "Land Art Neuchâtel 2016" du Jardin Botanique

Du 22 mai au 8 octobre 2016. Vernissage : 21 mai (Nuit des Musées)


Jusqu’au 8 octobre, le Jardin botanique présente dans son parc l’exposition « Land Art Neuchâtel 2016 », dans laquelle dix artistes européens proposent des créations inspirées du lieu.

A cette occasion, le Centre Dürrenmatt Neuchâtel, voisin immédiat du Jardin Botanique, accueille dans ses espaces extérieurs une installation intitulée « La vie – un temps de passages » de Ruben Pensa.

Vernissage : samedi 21 mai lors de la Nuit des Musées


A 18h00, rendez-vous au Jardin Botanique pour une visite guidée de l’exposition « Land Art » avec Ruben Pensa. La visite se clôturera par le vernissage de l’installation de Ruben Pensa, que le CDN accueille durant l’exposition. Des textes inspirés par l’œuvre, rédigés lors des ateliers d’écriture, seront lus à cette occasion.



La vie – un temps de passages

Je peux
me figurer
que je suis
« toujours »
quelqu’un.
Toujours
un autre.
Toujours
une nouvelle
conscience,
et moi aussi
je vivrai
un jour
la fin
du monde

Friedrich Dürrenmatt, extrait de "Portrait d’une Planète"


"L’homme ressemble à l’arbre :
ses pieds sont ses racines,
ses bras ses branches,
ses paroles ses feuilles,
qui nous permettent de voir la vie qui l’habite, la mort qui l’approche.
Il est cependant certainement plus facile d’accéder et de
s’approcher du cœur de l’homme grâce à ses paroles que du cœur de l’arbre grâce à ses feuilles.

Comment, dans les mouvements et couleurs infinis que transmet l’arbre,
interpréter les passages de la vie ?

D’anciens proverbes de mon pays me reviennent et m’orientent pour créer mon langage artistique :
« À tête folle…les pieds payent » ou « Il parle avec les mains…jusqu’aux coudes »

Quand la tête oublie,
les racines souffrent des conséquences de l’oubli.
Quand les bras et les mains parlent,
il ne faut pas seulement écouter, mais encore regarder profondément.

La parole sort du corps, se crée depuis le corps.
Les bras, les mains, les pieds sont l’essence.

J’essaie avec mes mains, de m’approprier le bois de l’arbre, ses fibres, ses feuilles,
afin d’exprimer ma parole, et de réaliser l’œuvre."

Ruben Pensa



Ruben Pensa - Autobiographie
Homme de vent et de sel

Je suis né en Argentine le 12 octobre 1957.
et j’ai grandi dans les grandes salines, dans les grandes forêts, dans les grandes villes.
Architecte, urbaniste, artiste, parfois écrivain,
je m’engage à présent avec passion et âme dans le Land-art.
J’aime surtout le langage éphémère, la poésie du naturel.
J’aime interpeller et provoquer l’observateur, le faire réagir et participer.
Je me sens homme d’horizons sans frontières.

Expositions entre 2012 et 2015 dans les lieux suivants : Jardin Botanique de Neuchâtel, Théâtre du Passage, Neuchâtel, école BEJUNE, Bienne, Landschafspark Binntal, Valais, Hôtel de Ville de Neuchâtel, Ecomuseo delle Grigne, Esino Lario, Italia, Galerie YD, Neuchâtel, Parking du Parc zoologique de Boujean, Bienne.

 

Retour à 2016

Fin secteur de contenu

Informations complémentaires



Département fédéral de l'intérieur DFI - Bibliothèque nationale suisse BN
http://www.bundesmuseen.ch/cdn/00120/00133/01716/01963/index.html?lang=fr