Museo degli automi musicali

La presente edizione è adatta per browser con un supporto CSS insufficiente e destinata soprattutto alle persone ipovedenti. Tutti i contenuti sono visualizzabili anche con browser più vecchi. Per una migliore visualizzazione grafica si raccomanda tuttavia l'uso di un bro

Inizio selezione lingua

Inizio zona contenuto

Inizio navigatore

Fine navigatore



Tell(e) est la Suisse - das Kreuz mit dem Kreuz

Caricature di Jules Stauber

Dal 23 settembre 2012 al 10 febbraio 2013

Con un senso del umorismo corrosivo, Jules Stauber caricaturista satirico posa uno sguardo critico sulla Svizzera. Molto conosciuti in svizzera tedesca i suoi disegni, son da scoprire al CDN e hanno un nesso con l'opera pittorica di Friedrich Dürrenmatt.


L'exposition du Centre Dürrenmatt Neuchâtel fait la part belle au regard critique et ironique de Jules Stauber sur la Suisse. Né à Montreux en 1920, Jules Stauber étudie à Lucerne avant d'émigrer à Nuremberg où il travaille durant 60 ans en tant que caricaturiste indépendant pour les Nürnberger Nachrichten. Auteur de nombreuses illustrations de livres, il est connu en Suisse pour ses dessins dans les magazines satiriques Nebelspalter et kleine Nebelspalter, et dans la rubrique de l'ancienne revue de voyage Schweiz.

La précision de son dessin, dont la force d'expression repose sur le simple trait de plume, place Stauber dans la droite ligne d'illustres précurseurs tels que Bosc, Chaval et Sempé (exposés au Centre Dürrenmatt en 2009). Virtuose, doté d'un regard tendre et d'une intelligence aiguë, il décline des notions complexes comme la liberté et la souveraineté en motifs simples et démasque ainsi « la façade du soi ». Il se rapproche par là de Friedrich Dürrenmatt, qui dans des textes comme La Croix engraissée ou les caricatures de Tell ou du cor des Alpes met en lumière les contradictions de la Suisse d'une manière amusante et ironique. Ces dessins, dont certains sont exposés pour la première fois, sont présentés en parallèle aux caricatures de Stauber et invitent au dialogue.

Depuis le premier dessin paru en 1948, les caricatures, réalisées chaque jour par Stauber qui observe d'un œil sceptique et compatissant les différentes facettes de l'être humain, s'accumulent pour former une œuvre de 17'000 dessins. La Suisse et ses symboles, le labyrinthe, les artistes ou la figure du footballeur sont quelques-uns des thèmes choisis par le Centre Dürrenmatt pour illustrer l'inventivité de Stauber.

L'ouverture de l'exposition coïncide avec le vernissage du livre « Jules Stauber - cartoons du début à la fin » de Jürgen Sandweg, Dieter Tschudin et Urs Zellmeyer, éditions Christoph Merian. Un programme de manifestations et des publications disponibles à la librairie complètent l'exposition. 

Jules Stauber, sans titre, encre de Chine sur papier, s.d. © Centre Dürrenmatt / P.T.
Jules Stauber, sans titre, encre de Chine sur papier, s.d. © Centre Dürrenmatt / P.T.
Jules Stauber, sans titre, encre de Chine sur papier, s.d. © Centre Dürrenmatt / P.T.
Jules Stauber, sans titre, encre de Chine sur papier, s.d. © Centre Dürrenmatt / P.T.
Jules Stauber, sans titre, encre de Chine sur papier, s.d. © Centre Dürrenmatt / P.T.

Ritornare a 2012

Fine zona contenuto

search_text_legend




Dipartimento federale dell'interno DFI - Biblioteca nazionale svizzera BN
http://www.bundesmuseen.ch/cdn/00120/00133/01115/01167/index.html?lang=it