Musée des automates à musique

La présente édition est conçue pour les navigateurs sans soutien CSS suffisant et s'adresse en priorité aux malvoyants. Tous les contenus peuvent également être visualisés à l'aide de navigateurs plus anciens. Pour une meilleure visualisation graphique, il est toutefois recommandé d'utiliser un navigateur plus moderne comme Mozilla 1,4 ou Internet Explorer 6.

Début sélection langue

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Les Carceri de Giovanni Battista Piranèse

Exposition du 10 décembre 2008 au 8 février 2009


Le Centre Dürrenmatt expose, jusqu'au 8 février 2009, onze eaux-fortes issues de la célèbre série des Carceri d'Invenzione (les Prisons imaginaires) (1761) de Giovanni Battista Piranesi, dit Le Piranèse (1720-1778), architecte et graveur italien du XVIIIe siècle. Ces gravures appartiennent au « second état » des Carceri et ont été tirées du vivant de Piranèse. Elles ont été généreusement prêtées par Madame Charlotte Kerr Dürrenmatt.
En 1975, la série complète des Carceri est exposée à la Galerie Ditesheim à Neuchâtel. Friedrich Dürrenmatt, grand admirateur du Piranèse, entend parler de cette exposition et téléphone sans attendre au galeriste François Ditesheim : « Vous avez les Piranesi, je cherche ça, je v(f)eux tout ! ». Dürrenmatt ne pourra acquérir que six tirages dans un premier temps, car les autres gravures de la série ont déjà été vendues. L'auteur complètera progressivement la série, sans toutefois réussir à réunir les seize planches.
Il n'est pas étonnant que Dürrenmatt ait été fasciné par les Carceri de Piranèse. L'auteur et peintre s'est sans doute reconnu dans l'univers à la fois dramatique et angoissant des Prisons. De plus, le motif du labyrinthe, présent dans les Carceri, constitue l'une des pierres angulaires de la pensée dürrenmattienne.
En contrepoint des Carceri est exposée la série des onze Fantaisies sur le thème du Minotaure (1975) de Friedrich Dürrenmatt - qui représentent la conception, la naissance et la mort du Minotaure - ainsi que Le Minotaure déshonoré (1962), qui dépeint le Minotaure dans « son » labyrinthe.

Retour à 2009

Fin secteur de contenu



Département fédéral de l'intérieur DFI - Bibliothèque nationale suisse BN
http://www.bundesmuseen.ch/cdn/00120/00133/00551/00570/index.html?lang=fr